02 avril 2014 – La crise en Ukraine : quelles suites?

Lieu et heure :

Mercredi 2 avril 2014

De 12h15 à 13h30

Salle Jean-Chapdelaine (1er étage)

Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur

525, boulevard René-Lévesque Est

Coût : Entrée gratuite pour les membres, 5 $ pour les non-membres, 10 $ adhésion annuelle

Thème

Depuis novembre 2013, l’Ukraine est plongée au cœur d’une tourmente politique majeure, qui a éclaté suite à l’abandon, par Victor Ianoukovitch, d’un accord d’association avec l’Union européenne, à une semaine de sa signature, au profit d’un rapprochement avec la Russie. Alors que sur le plan interne, la situation se complexifie de jour en jour, le conflit se double, sur le plan international, d’une crise diplomatique sans précédent depuis la fin de la Guerre froide entre l’Occident et la Russie qui ont des visions diamétralement opposées de ce qui pourrait constituer une sortie de crise pour le pays.   

Portrait de la situation en Ukraine, cette conférence se veut l’occasion de discuter des enjeux sous-jacents au conflit qui secoue le pays. Les tensions entre l’Est et l’Ouest de l’Ukraine, de même que la situation particulière de la Crimée seront également abordées. Enfin, des scénarios d’avenir pour le pays ainsi que les conséquences internationales du conflit seront explorés.

Conférencier(ère)

Originaire de Québec, G. Daniel Caron est un diplomate de terrain, récemment ambassadeur du Canada en Ukraine (2008-2011). Il fait partie de l’équipe des HEI depuis le 19 août.

Avant son poste à Kiev, G. Daniel Caron était ministre-conseiller et chef de mission adjoint à l’Ambassade du Canada au Mexique (2005-2008). Il a aussi été conseiller (environnement et pêches) à la Mission du Canada auprès de l’Union Européenne à Bruxelles (1996-2000) ainsi que consul et délégué commercial au Consulat général de Boston (1989-1992). Au sein du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement à Ottawa, G. Daniel Caron a occupé au cours des années les postes de délégué commercial à la Division du Japon, directeur-adjoint pour l’Europe du Nord, directeur de la Division du Japon et directeur-général du Bureau de la transformation. Après la décision frontalière de 1992 concernant les îles Saint-Pierre et Miquelon, Il a participé aux négociations Canada-France au sujet des arrangements futurs dans la zone transfrontalière.

G. Daniel Caron a aussi travaillé à Québec à deux reprises : au début des années 1980 comme chef de la Division des services économiques du ministère des Pêches et des Océans et plus récemment, de 2000 à 2004, en tant que directeur régional pour ce même ministère.

Diplômé de l’Université Laval en sciences économiques (1981), il s’est intéressé très tôt aux questions internationales, puisque à l’âge de 20 ans, il a représenté le Canada au Sommet des jeunes tenu à Ouagadougou en 1978 sous l’égide de l’Agence de coopération culturelle et technique, précurseur de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Vous souhaitez soumettre une question à notre conférencier? Écrivez-nous!

Partagez avec vos contacts










Submit