6 février 2017 – Conférence : «La relation Canada-Chine et les opportunités pour le Québec»

Le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, de concert avec le Cercle québécois des affaires internationales et le Forum des jeunes de la fonction publique québécoise, vous invitent à une conférence portant sur les relations sino-canadiennes et sino-québécoises

MRIF  

Lieu et heure :

Lundi 6 février, de 12h15 à 13h30

Salle Jean-Chapdelaine, 1er étage

Ministère des Relations internationales et de la Francophonie

525, boulevard René-Lévesque Est, Québec

Coût : Gratuit pour les membres du Cercle, les employés du MRIF et les membres du Forum des jeunes de la fonction publique québécoise / 5 $ non-membres / 10 $ adhésion annuelle

Thème : Avec la tenue du XIXe congrès du Parti communiste chinois prévu pour octobre 2017, M. Guy Saint-Jacques présentera un résumé des enjeux auxquels est confronté le régime chinois dirigé par le président Xi Jinping. Il parlera ensuite de l’état des relations entre le Canada et la Chine, particulièrement suite à la visite du premier ministre canadien Justin Trudeau en Chine à la fin août l’an dernier, suivie deux semaines plus tard de celle du premier ministre chinois Li Keqiang. Où en sommes-nous dans la mise en oeuvre du plan d’action agréé au cours de ces visites? Finalement, il parlera des occasions qui se présentent pour le Québec et comment tirer le meilleur parti de la relation. Il sera également heureux de répondre aux questions de l’auditoire. 

Conférencier:  M. Guy Saint-Jacques, ancien ambassadeur du Canada en Chine

M. Guy Saint-Jacques a travaillé une année comme aménagiste des terres publiques à Québec avant de se joindre au ministère des Affaires extérieures du Canada, exerçant ses fonctions à New York, Mexico, Kinshasa, Hong Kong, ainsi que deux fois à Washington, la dernière fois comme ministre et chef de mission adjoint, et trois fois à Beijing. Il a de plus été haut-commissaire adjoint au haut-commissariat du Canada à Londres. À l’administration centrale à Ottawa, il a d’abord travaillé à la direction des affaires consulaires, à la direction de l’Afrique francophone, puis à la direction des Sciences et de la technologie et au Bureau du sous-ministre délégué. Il a été directeur adjoint à la direction de l’énergie et de l’environnement, et directeur à la fois de la direction des affectations et de la direction de la gestion du personnel (politique et commercial), puis ensuite directeur général de la direction générale de la gestion du personnel.

Il a été le négociateur en chef et ambassadeur aux changements climatiques du gouvernement du Canada et a été l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Canada en République populaire de Chine jusqu’en octobre 2016. Pour M. Saint-Jacques, qui parle couramment le mandarin, il s’agissait d’une quatrième affectation en Chine. M. Saint-Jacques détient un B. Sc. (géologie) de l’Université de Montréal, et une maîtrise en aménagement du territoire et développement régional de l’Université Laval. Il est marié à Sylvie Cameron et le couple a deux filles et deux petits-enfants.

6 février 2017 – Conférence : «La relation Canada-Chine et les opportunités pour le Québec»

 

Verification

 
Partagez avec vos contacts










Submit