Menu Fermer

31 mai 2021 – Regards croisés sur les politiques canadiennes de droits de la personne en Colombie et au Guatemala

Au cours des dernières années, le gouvernement du Canada a appliqué ses politiques en matière de droits de la personne en Amérique latine et a dû essuyer certaines critiques notamment dans des endroits à l’international où des compagnies canadiennes sont actives dans le secteur extractif. La pandémie de COVID-19 a également amené de nouveaux enjeux, tandis que le Québec entretient lui aussi certains liens avec des États d’Amérique latine comme la Colombie et le Guatemala. Le Cercle s’est entretenu avec le professeur Marc-André Anzueto pour tenter de mieux cerner cette dynamique.

M. Marc-André Anzueto est professeur en développement international à l’Université du Québec en Outaouais. Il s’intéresse à l’évolution des discours et des pratiques des principaux acteurs non étatiques canadiens impliqués dans la défense des droits humains depuis le milieu du XXe siècle. Plus spécifiquement, il analyse le rôle et l’influence des organisations non gouvernementales (ONG) de droits humains et des firmes minières en Amérique latine et en Afrique. 

Ses principaux axes de recherche sont les enjeux éthiques de la politique étrangère du Canada en Amérique latine et les politiques de droits humains au sein des États en situation de post-conflit, notamment au Guatemala, en Colombie et au Honduras. Ses travaux et mes enseignements s’inscrivent dans une perspective interdisciplinaire (histoire, science politique, droit international, économie politique) afin d’analyser l’évolution de la diplomatie canadienne en matière de défense et promotion des droits humains à l’international.