Menu Fermer

15 décembre 2021 – La Transition énergétique entre aspirations et réalisme

L’élimination progressive des énergies fossiles se justifie au nom du respect de l’environnement et des principes de développement durable. C’est une mouvance mondiale qui a pris son élan au cours des dernières années, aboutissant à la 26e conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, à Glasgow, en novembre 2021. Néanmoins, la situation actuelle des marchés énergétiques tend à démontrer qu’une telle transition ne peut être opérée sans impacts sociaux et économiques. Nous avons analysé cet enjeu sous ses multiples facettes avec deux experts.

Dr Carole Nakhle est la fondatrice et PDG de Crystol Energy, une société de conseil, de recherche et de formation multi-primée basée à Londres. Elle possède une expérience vaste et unique couvrant différentes parties prenantes de l’industrie de l’énergie dans le monde entier, Dr Nakhle a travaillé avec de grandes sociétés énergétiques, des gouvernements et des décideurs politiques (y compris un conseiller parlementaire spécial au Royaume-Uni), des organisations internationales, des institutions universitaires et des groupes de réflexion spécialisés à l’échelle mondiale.

Dr Robert M. Cutler a participé à titre de Chercheur de l’Institut canadien des affaires mondiales. Il est également Chercheur principal et Directeur du Programme de sécurité énergétique de l’Association canadienne de l’OTAN; Chercheur, Institut canadien de recherche énergétique; et Membre praticien, Institut pour la complexité et l’innovation, Université de Waterloo. Il ne représente ici aucune de ces organisations, et les opinions qu’il présente ne peuvent être attribuées qu’à lui seul à titre personnel.